Aller au contenu
retour

À la découverte de l’or bleu en Abitibi-Témiscamingue

En Abitibi-Témiscamingue, il y a 22 000 lacs et rivières. Dans le secteur d’Amos-Harricana, il y a des eskers et la rivière Harricana. Bien sûr, au Témiscamingue il y a le lac du même nom, mais aussi la puissante rivière des Quinze. Le plus grand lac de notre région règne en Abitibi-Ouest, soit le lac Abitibi et ses 932 km². Pour ne nommer que ceux-là. En ce sens, il est naturel que des attraits et des sites touristiques de l’Abitibi-Témiscamingue se consacrent à la ressource hydrique. Pour voir l’eau sous tous ses angles, voici des suggestions d’activités où l’or bleu est au cœur des activités.

La Première-Chute à Notre-Dame-du-Nord

La centrale de la Première-Chute à Notre-Dame-du-Nord est l’une des rares centrales de ce type, ouverte au public au Québec. Étant une centrale de petite taille, il s’agit de l’endroit idéal pour initier les curieux et les curieuses à la transformation de la puissance de l’eau en électricité. Une autre particularité de cette centrale est qu’elle a été une pièce clé de l’histoire de l’Abitibi-Témiscamingue, mais aussi de son développement. On y apprend donc l’histoire de l’électrification de la région. Cette centrale a une puissance de plus ou moins 130 MW, suffisante pour alimenter Rouyn-Noranda (43 000 habitant.e.s) à elle seule. La visite est gratuite, il suffit de réserver en ligne.

Le T.E. Draper à Angliers

Toujours au Témiscamingue et dans la thématique historique cette fois, il y a le T.E. Draper à Angliers. Il s’agit d’un bateau-musée qu’il est possible de visiter. De 1929 à 1972, le bateau-remorqueur était en fonction sur le lac des Quinze. Lors de la visite, on peut voir tous les appartements du bateau, allant des couchettes, de la cuisine, en passant par la cabine de navigation du capitaine. Un espace musée est aussi aménagé dans l’ancien entrepôt de la Canadian International Paper (C.I.P.), tout près du bateau-musée. On y découvre le travail éprouvant des draveurs de l’époque et l’industrie forestière au Témiscamingue.

Voilà un bel exemple d'activité en Abitibi-Témiscamingue ayant l'eau au coeur de sa thématique!

Il est possible de visiter le T.E. Draper, un ancien bateau remorqueur ayant été en fonction pendant 50 ans. Voilà une belle façon de comprendre le rôle de l'eau dans l'économie en Abitibi-Témiscamingue.
Photo : Steve Bray

La visite du puits municipal de la Ville d'Amos fait partie des arrêts du circuit Anisipi. Il s'agit d'une activité où l'on apprend sur l'eau, son traitement, sa conservation, etc.
Photo : Claudine Gagné

Anisipi et le puits municipal

Depuis l’été 2022, le circuit découverte Anisipi à Amos est très populaire. Plusieurs arrêts composent le circuit, dont le tipi à Pikogan, un arrêt au Refuge Pageau et le puits municipal. La visite du puits municipal, signée Moment Factory, débute à la marina d’Amos. Lors d’un rendez-vous pris en ligne, un guide nous emmène dans une navette spéciale. La visite est interactive, puisque plusieurs énigmes truffent le chemin vers le puits municipal. Même qu’il est possible de visiter le laboratoire d’un scientifique nous donnant des trucs pour préserver l’eau! Sur les lieux, on peut voir et comprendre ce qu’est un esker, une formation fluvio-glaciaire. Cette visite est particulièrement intéressante pour les enfants, qui apprendront l’importance de conserver l’eau.

H2O le festival

Chaque année en juillet, la ville d’Amos accueille le festival H2O. L’événement est fort diversifié avec des courses, des activités familiales et des soirées musicales. L’équipe du H2O innove chaque année. À cet effet, un volet gourmand a été ajouté cette année! Des nouveaux.elle.s arrivant.e.s issu.e.s de différentes cultures offriront gratuitement des bouchées de leur pays d’origine. MIAM! Le festival a lieu du 11 au 14 juillet 2024.

H20 le festival est un événement attendu d'année en année par les gens d'Amos, mais aussi de toute l'Abitibi-Témiscamingue.

La Bell en kayak est une randonnée sur la rivière Bell, qui traverse la ville de Senneterre. Le bureau d'information touristique de la ville fait de la location d'équipement aquatique à peu de frais.
Photo : Christian Leduc

La Bell en kayak

À Senneterre, il est possible de faire une excursion en kayak depuis le centre-ville. Une traverse de kayak se trouve sur la rue (à emprunter en portage, vous l’aurez compris) et une descente sur la rivière Bell est à proximité. On peut louer une embarcation au bureau d’information touristique, qui se trouve également tout près de la rivière. En plus, les employés se font un plaisir de guider les visiteurs dans l’utilisation du kayak. L’activité nautique s’adresse à tous les niveaux sportifs.

Capsule touristique - La Bell en kayak

En conclusion, l'Abitibi-Témiscamingue est une région riche en ressources hydriques. L’offre d'activités ayant pour découvrir et apprécier la force et la richesse de l'eau, en Abitibi-Témiscamingue, est multiple. Que vous soyez amateur d'histoire, de nature ou d'aventure, il y a quelque chose pour vous intéresser.

Des questions sur votre prochain

séjour touristique?

Besoin de soutien pour vous

établir en région?