Aller au contenu

« Y a tellement de choses à apprendre et à découvrir, tellement de belles personnes à connaître. J’essaie toujours de m’entourer des personnes que j’aime et des personnes meilleures que moi. Ça me motive! Ensemble, on change le monde, à notre manière, parfois à petites gouttes, mais de façon constante ». – Mathieu Poirier.

Mathieu Poirier
Mathieu Poirier - Crédit : Jean Caron

Mathieu Poirier est né à Rouyn-Noranda et y a habité une bonne partie de sa vie. Il a habité à Amos le temps de ses études collégiales. Déjà, il baignait dans le milieu culturel… À l’automne 2007, il entreprend un baccalauréat en enseignement primaire et préscolaire ainsi qu’un certificat multidisciplinaire suivi d’un Baccalauréat à Ès Arts à l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT). Pendant près de 12 ans, Mathieu travaille dans les boutiques de sport et de plein air afin de financer ses études.

En mai 2012, il obtient son diplôme du Baccalauréat en psychoéducation de l’UQAT à Rouyn-Noranda. Tout au long de son parcours, Mathieu œuvre à tout ce qui se rapproche à l’intervention et aux comportements humains ainsi qu’à l’enseignement. Au printemps 2011, il déménage en Abitibi-Ouest pour y fonder une famille et embrasser les projets les plus fous : création d’une nouvelle ligue d’improvisation à La Sarre; responsable des personnes atteintes ou ayant été atteintes d'un cancer pour le Relais pour la vie; administrateur du club de vélo; fan incontesté ainsi que bénévole pour le Club de l’Amitié des handicapées d’Abitibi-Ouest et bien plus…

Mathieu est notamment responsable du fameux Concours de bitchage des villages, événement faisant la renommée du Festival des langues sales. C’est pour toutes ces raisons qu’il fait partie des Gens de l’Abitibi-Témiscamingue.