Aller au contenu

« On avance on r’cule pas! » - Serge Bordeleau.

Né à Val-d’Or en 1981, Serge Bordeleau est un cinéaste particulièrement engagé envers sa communauté. Durant ses 4 ans d’études à Québec en biologie, Serge se découvre un vaste intérêt pour la réalisation de courts métrages. Il migre alors vers Montréal pour y compléter un certificat en scénarisation suivi d’un baccalauréat en cinéma. À son retour en Abitibi-Témiscamingue en 2010, Serge met sur pied le Festival de cinéma des gens d'ici et fonde une famille.

Gracieuseté

En plus d’assurer la présidence et la direction du Festival, Serge compte quelques œuvres cinématographiques à son actif :

  • « Le Petit homme » en 2014, qui raconte l’histoire d’un jeune Algonquin ayant une relation complexe ses proches, mais aussi avec le légendaire petit homme des bois.
  • « Kitakinan – Notre territoire à tout le monde » en 2009, est un documentaire dressant un portait des Anicinapek de Kitcisakik. L’œuvre a récolté 5 prix et mentions, au Canada et à l'étranger.

Serge est également connu pour son implication dans le Wapikoni Mobile où il agit à titre de cinéaste-formateur sur une base régulière. Il a notamment participé à la réalisation des films « Déboire à Canne » en 2010 et « Blocus 138 » en 2012, pour lesquels il a agi à titre de cinéaste-accompagnateur Wapikoni Mobile.

Il prépare actuellement la sortie de deux nouveaux films dont, l’un d’eux est issu d’une collaboration avec l’ONF et sortira en décembre 2015. Il s’intitule : « Une nuit ».


Cliquez ici pour plus de détails sur l’expérience et les réalisations de Serge Bordeleau.
Cliquez ici pour un intéressant article de Geneviève Béland, notre collaboratrice, sur le Festival des gens d’ici dans l’Indice Bohémien.