Aller au contenu

« Maintenant, je dis oui à tout! » – Dany Provost alias Monsieur Dupuy.

Monsieur Dupuy, grand gagnant du Concours de bitchage de village - Photo: Louis Jalbert
Monsieur Dupuy, grand gagnant du Concours de bitchage de village - Photo: Louis Jalbert

« Je fais de l'impro au sein de la Sale ligue d'improvisation de La Sarre (SLI) depuis octobre 2014 et je fais partie du groupe Custom depuis 2008. Deux grandes passions qui ont fait de moi une personne bien différente. Être musicien sur scène procure une énergie indescriptible.  Il faut vraiment le vivre pour le comprendre! »

Dany Provost au Concours de bitchage de village du Festival des langues sales
Le Concours de bitchage de village du Festival des langues sales

Dany a récemment été sacré Champion 2016 du Concours de bitchage de village au Festival des langues sales à La Sarre. L’événement consiste en joutes oratoires basées sur les personnages historiques, des mythes et un bonne part de mensonges. Chacun doit défendre les honneur de sa terre natale ou d’accueil en tentant de convaincre le public que son village est le meilleur. Pour Dany, il s’agit de tirer profit de ses expériences et ses connaissances personnelles pour vendre la municipalité de Dupuy : « Mon père aurait eu 73 ans hier, le 1er mars et il était lui-même né dans la maison où j'ai grandi à Dupuy! ».

Né à Dupuy en Abitibi-Ouest, Dany Provost a 34 ans et habite à La Reine (Québec) à la frontière de l’Ontario. Machiniste de métier, Dany travaille pour PRBF technologies à La Sarre depuis 8 ans. En plus d’être soudeur et mécano, Dany se dit aussi habile en construction. Toujours enclin à se rallier au domaine des arts, il travaille actuellement sur un projet de confection d'un personnage pour un stop-motion grandeur nature. En été, il se concentre sur une autre grande passion... : La pêche à la mouche! Il est également chanteur et guitariste (voir sa chaîne YouTube).

« Quand j'étais jeune, j'étais très timide...  Voilà aujourd’hui, je participe à un concours oratoire et j'en sors gagnant! […] Je n'avais jamais touché à l'impro ni rien du genre avant. Mes dernières expériences oratoires devant des gens étaient les oraux à l'école et d'habitude je skippais! », témoigne Dany.