Aller au contenu
retour

Pour tout le Québec, il était un personnage phare, un père Noël sympathique à la rescousse de la faune. Pour les Français, c’était le Noé québécois grâce auquel ils pouvaient admirer les loups et nourrir le porc-épic. Pour les animaux, il était l’un des leurs, celui qui les comprenait, les soignait, les aimait d’un amour inconditionnel. Pour Tourisme Abitibi-Témiscamingue, Michel Pageau était tout ça et encore bien plus : un bâtisseur important capable de faire rayonner la région à travers le monde, mais surtout, un grand ami.

Michel Pageau (1940 - 2016)
Michel Pageau (1940 - 2016) - Photo : Mathieu Dupuis

L’Abitibi-Témiscamingue a perdu l’un de ses patriarches et nous en sommes tous chagrinés, sauf peut-être les animaux trépassés du Refuge Pageau. Si le paradis existe, ils y accueilleront Michel avec joie, Jo et Tché Tché (l’ours et le loup qui ont été parmi ses premiers fidèles compagnons) marchant en tête pour lui ouvrir la voie.

Nous tenons à exprimer nos sincères sympathies à toute la famille et à les remercier d’être d’aussi fiers transmetteurs de son œuvre et de son énergie, qui vit maintenant en chacun d’eux.